143452
Image 0 - World Press Photo Exhibition 2021
Image 1 - World Press Photo Exhibition 2021
Du
au

World Press Photo Exhibition 2021

Exposition WORLD PRESS PHOTO 2021
SpazioReale, Monte Carasso


Décrite comme l'événement le plus important du photojournalisme par le New York Times, l'exposition itinérante World Press Photo s'arrête chaque année dans plus de 100 villes de 45 pays du monde entier et est visitée par 4 millions de personnes. Avec quelque 140 photographies exposées, l'exposition est le "produit" de l'un des plus importants concours de photojournalisme au monde, qui récompense depuis 1955 les meilleurs photographes de presse, photojournalistes et photographes documentaires professionnels.

Reflétant le caractère international intrinsèque du concours, l'exposition World Press Photo capture les multiples facettes du monde dans lequel nous vivons, stimulant chez ses visiteurs une réflexion approfondie sur la réalité contemporaine.

Dans son édition 2021, le World Press Photo Contest a choisi de récompenser l'œuvre de Mads Nissen "The First Embrace".

Rosa Luzia Lunardi (85 ans) est embrassée par l'infirmière Adriana Silva da Costa Souza à la maison de retraite Viva Bem à Sao Paulo, au Brésil, le 5 août 2020. C'était le premier câlin que Rosa recevait en cinq mois. En mars, les maisons de retraite de tout le pays avaient fermé leurs portes à tous les visiteurs en raison de la pandémie de COVID-19, empêchant des millions de Brésiliens de rendre visite à leurs proches âgés. Les soignants ont reçu l'ordre de limiter au maximum les contacts physiques avec les personnes vulnérables. À Viva Bem, une simple invention, "la tente à câlins", a permis aux gens de se serrer à nouveau dans leurs bras.
Le nouveau coronavirus était apparu pour la première fois à Wuhan, en Chine, fin 2019, et avait commencé à se propager dans le monde entier en janvier 2020. Le 11 mars, l'Organisation mondiale de la santé a déclaré que l'épidémie de COVID-19 était une pandémie. La maladie - transmise principalement par des contacts étroits, des gouttelettes respiratoires et des aérosols - peut être mortelle, et les personnes de plus de 70 ans sont l'un des groupes considérés comme les plus vulnérables à la maladie. Le président brésilien, Jair Bolsonaro, a rejeté les affirmations concernant la gravité de la pandémie et le danger que représente le virus, a sapé les mesures de quarantaine prises par les États et a encouragé les Brésiliens à continuer de travailler pour maintenir l'économie à flot. Le Brésil a terminé l'année 2020 avec l'un des pires bilans mondiaux en matière de lutte contre le virus, avec environ 7,7 millions de cas signalés et 195 000 décès.



Plus d'informations sur :
Instagram : spazioreale_bellinzona
Facebook : @SpazioReale_Bellinzona
#spaziorealebellinzona

Caractéristiques

  • OUVERT lun.... ven.: 15:00-19:00
    sam.... dim.: 10:00-19:00
  • TYPOLOGIE Expositions et foires